Le monument aux morts

Le projet de création du « monument aux morts » est terminé. Le prestataire a  installé l’oeuvre sur la place de l’église. Le modèle définitif de statut a été fait lors d’une séance de pose avec modèle et costume d’époque.

 

Des plaques commémoratives sont actuellement présentes au sein de l’église et une étude sérieuse et longue a été menée par la commune sur chacune des personnes nommées sur les 4 plaques présentes. L’étude a été soumise au responsable de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG), qui se situe à CAEN, pour s’assurer que nous n’oublions personne, notamment les personnes ayant reçu la distinction « mort pour la France ». De même, les associations des « anciens combattants » et celle du « souvenir français » d’Uzès, toutes deux travaillant de façon étroite, ont été consultées. L’association « Le Souvenir Français » d’Uzès a alloué une subvention à la commune pour la réalisation du monument.

Mr Guy Michel BORN a offert un coq à mettre sur le monument aux morts. Sur décision du maire, l’oeuvre de Mr BORN est présente sur le site sur un autre cailloux en attendant son emplacement définitif.


L’inauguration du monument aux morts:

Le 11 novembre 2018, plusieurs grandes villes fêteront le centenaire de l’armistice. Ce jour là, du fait de l’indisponibilité des associations des « anciens combattants » et  « le Souvenir Français » d’Uzès, en accord avec elles, l’inauguration du monument aux morts de Belvézet se fera certainement alors la veille,  le samedi 10 novembre 2018 en présence de tous.


« Le 11 novembre 1918, est signée à Rethondes l’armistice qui met fin à la Première Guerre mondiale. Le 11 novembre 1920, la dépouille d’un soldat inconnu est inhumée sous l’Arc de Triomphe à Paris. Une loi du 24 octobre 1922 fait du 11 novembre un jour férié consacré à la commémoration de la victoire et de la Paix. Depuis, chaque année, le 11 novembre donne lieu à des cérémonies devant les monuments aux morts.

Avec la disparition du dernier Poilu, Lazare Ponticelli, le 12 mars 2008, le sens de la commémoration tend à évoluer. Il ne s’agit pas de célébrer la victoire de 1918 mais plutôt la fin de la guerre et l’amorce du rapprochement européen.

La loi du 28 février 2012 a fait du 11 novembre le jour anniversaire de l’armistice de 1918 mais aussi de la commémoration annuelle de la victoire et de la paix. Ce jour là, il est rendu hommage à tous les morts pour la France. » 

 (source: Article copié du site internet vie-publique.)

 

La réhabilitation de l’église

Pour rappel, dans le journal d’information municipale N°3 de JUIN 2015 nous vous informions que l’église est interdite de visite ou d’office parce qu’elle représente un danger potentiel.

C’est à la commune d’entretenir ce bâtiment. Comme nous l’avions proposé dans le programme électoral, en 2015 la commune a lancé des appels aux entreprises pour indiquer l’ensemble des travaux à prévoir. Des études ont commencés le vendredi 15 janvier 2016 : Étude de sol, relevé topographique et relevé des trois façades et de la toiture.

fin 2016, Le dossier suit son cours. L’arrêté portant autorisation des travaux a été pris. Le maître d’œuvre a été approuvé par délibération du 2 décembre 2016. Une demande de subvention a été déposée auprès du département du Gard. L’état va également être sollicité au titre de la DETR 2017 ainsi que le Conseil Régional.

Les travaux ont débuté le 19 juin 2017 pour une durée de 4 mois. Leur montant total HT s’élève à 334.800,00 €. Par délibération du 29 Mai 2017, l’entreprise choisie à l’issue du marché est la SARL AS DE CARO de Saint-Jean de Maruéjols. Les subventions obtenues sont 100.440 € de l’état au titre de la DETR et 66.960 € de la région Occitanie. Nous attendons la subvention du département.

Mi août la toiture à 90% refaite, sera finalisée une fois que les interventions seront finies sur le clocher. En effet l’échafaudage autour du clocher repose à la base du clocher sur l’ancienne toiture.

Derrière les abat-sons, un grillage sera mis pour empêcher les pigeons de réinvestir le clocher. La rénovation extérieure du Clocher est maintenant terminée.

Jeudi 07 septembre, débute aussi l’ouverture coté ouest pour rendre accessible l’église aux personnes à mobilité réduite.

Début septembre, l’échafaudage du clocher a été enlevé et aujourd’hui, ce vendredi 08 septembre, la toiture est terminée.

Mardi 19 septembre, début du recouvrement de la façade par une teinte pierre claire, finition talochée.

Fin septembre : la sacristie est refaite : toiture et interieur.

Jeudi 12 octobre : démontage des échafaudages.

Semaine du 23 au 27 octobre : Tranchée pour évacuation des eaux de pluies, et pose de la porte de l’accès des personnes à mobilité réduite.

La dernière semaine du mois de Octobre 2017, nous apprenons que le Conseil Départemental subventionne la réfection de l’église à hauteur de 87.742 €.

Il reste donc à la charge de la commune la somme de 79.658€ HT.